Laurence M. (31)

La mécanique du droit d'option de pôle emploi, ou comment faire reculer….le travail !

Agée de 53 ans, suite à une rupture conventionnelle, signée après 5 années en CDI,je me présente à pôle emploi pour le RV avec mon conseiller. On m'explique la mécanique de l'épuisement des anciens droits, avant de pouvoir utiliser mes nouveaux droits. On m'explique également que je peux exercer mon droit d'option, me permettant de refuser mes anciens droits, mais à condition que ma nouvelle indemnité journalière soit supérieure de 30% à l'ancienne ! Autant dire que ce n'est pas le cas…En 5 ans, qui peut justifier d'une hausse de salaire de 30% ! Dans mon cas, cela signifie que je vais d'abord être indemnisée pendant 700 jours au taux journalier d'il y a 5 ans (reliquat de ma précédente période de chômage , donc gros choc pour moi!), et ensuite je serais indemnisée pendant 913 jours au nouveaux taux…J'ai donc droit à 5 ans de chômage (!), avec des indemnités journalières qui vont augmenter au bout de 700 jours!!
Etant donné que j'ai trouvé du travail rapidement lors de ma précédente période de chômage, cela m'oblige maintenant à utiliser ces 700 jours restant, avant de pouvoir bénéficier de l'indemnité liée à mon dernier emploi!
Quelle est la logique de baisse du chômage , et d'incitation à trouver rapidement du travail derrière ces décisions ?
Enfin, depuis 1,5 mois que je suis inscrite à Pole emploi, je ne suis toujours pas indemnisée,
et j'ai reçu 5 notifications ARE différentes, dont aucune n'est la bonne !

Anonyme (75)
Les contacts avec des réceptionnaires, vecteurs de valorisation potentielle, sont une composante centrale d’une recherche d’emploi qui valorise les relations directes. C’est le cas pour cette femme (45 ans, divorcée avec enfants, manutentionn...
Anonyme (75)
La valorisation marchande atteint son état le plus fragile quand elle ne se traduit pas, ou peu, en échanges monétaires. C’est le cas pour cet homme (28 ans, couple chez ses parents, fonctions d’exécution variées, 10 mois de chômage) qui a ...
Anonyme (75)
La reconnaissance par des partenaires de la démarche de projet est une composante centrale du processus de valorisation. Pourtant, dans certains cas, l’argumentation est découplée de tout échange avec autrui ou de tout contexte. C’est cas pou...