Hakim R. (77)

Retour d'entretien obligatoire

On voit bien (avec les récents financements publics des entreprises), le problème du chômage est plus la faute des patrons que celle des employés ou de leur qualifications (CF POEI, …).
Pourtant on considère, on accepte, que les entreprises ne justifient pas leurs traitements des candidatures ; au prétexte (qu'il y a 30 ans), les RH ne pouvaient pas toutes les traiter.
Dans le même temps, on trouve normal d'imposer à un artisan (plombier) d'apprendre Word, ou les caractéristiques d'un CV, … bref, des outils de RH.
Donc je ne propose pas que l'on demande au RH d'apprendre à se servir d'un coupe tube et de tous les outils de leurs collègues (quoique…).
J'estime, que de nos jours, les entreprises, 'partenaires' et toutes celles qui reçoivent des chercheurs d'emploi, doivent partager les motifs précis de leurs analyses (entretien, cv, profil, …).
Cela permettra à de nombreux candidats de corriger rapidement les malentendus.
Cela permettra aussi aux entreprises de déboguer leurs processus de traitements de candidatures.
Cela permettra enfin à Pole Emploi de se passer des procédures de contrôle de recherche d'emploi (de mieux cibler leur nombre).

Que pensez-vous de cette proposition ?

67% 33%

Consulter d'autres propositions

L\'espace personnel est souvent une succession de contraintes et les informations affichées sont parfois maquillées pour être cohérentes : ex l\'agence d\'une ville n\'est pas systématiquement associée au code postale de sa ...
75% 25%
La sous-traitance est ce qui coute le plus dans le budget de pole emploi et un rapport de 2014 de la cour des comptes à démontré que les presta\'voleurs (les prestataires) font moins bien que pole emploi.. alors pourquoi continué a payer pou...
93% 7%
Juste... que pemploi s'adresse aux "chercheurs d'emploi" de manière moins stigmatisante !!! Quand on est en situation de précarité, qui dure... Recevoir ce type de lettre met mal à l'aise. Dans un contexte de "souti...
94% 6%