Hakim R. (77)

Accès aux informations techniques

L\'espace personnel est souvent une succession de contraintes et les informations affichées sont parfois maquillées pour être cohérentes : ex l\'agence d\'une ville n\'est pas systématiquement associée au code postale de sa ville. Comme plusieurs codes sont utilisés, l\'identification du bon interlocuteur, (de l\'intervenant ou du responsable) est rendue impossible.
À l\'heure ou les \'responsables\' nous imposent un droit à l\'erreur (au mépris des préjudices causés à l\'usager), on se retrouve obliger de rappeler nos lois et leurs principes.
D\'ailleurs, on est passé d\'une \'déclaration mensuelle\' à une \'demande de déclaration mensuelle\' (douce spirale de subornation…).
Donc quand votre CV ou vos données sont supprimées, sans votre accord, on abouti (au mieux) à découvrir que l’intervenant est \'WEB\' (pas du tout explicite)
Et pour peu de déstabiliser une conseillère surchargée (ou une agence perdue), la recherche des informations légitimes restent retenues par Pole Emploi (nos droits sont volés).
Bref, tous ces employés du service public ont des obligations de services (devoir de transparence, intérêt général de l\'usager, …).
La CNIL ne réagit jamais réellement vers l\'usager (ou au mieux un an après un coup, une entourloupe, des l\'agence qui fuient le RGPD).
La plupart du temps, il n\'y a pas de malveillance volontaire mais c\'est un problème de clarté (encore et toujours les guéguerres de nos administrations).
Je propose donc que les usagers aient un accès de consultation pour tous des éléments affichés sur leur espace : identifiants techniques, traces et identités des accès, sécurisation des offres proposées avec les responsabilités légales (agents Pole Emploi, RCS, SIRET, ..). Idéalement il faudrait un outil de retour d\'entretien et de signalement de discrimination.
Donc avec des problèmes clairs et précis, il n\'y aura plus de possibilité de diversion ou de déni (de la réalité, de nos Lois, …).

Que pensez-vous de cette proposition ?

75% 25%

Consulter d'autres propositions

On voit bien (avec les récents financements publics des entreprises), le problème du chômage est plus la faute des patrons que celle des employés ou de leur qualifications (CF POEI, ...). Pourtant on considère, on accepte, que les entreprises n...
75% 25%
La sous-traitance est ce qui coute le plus dans le budget de pole emploi et un rapport de 2014 de la cour des comptes à démontré que les presta\'voleurs (les prestataires) font moins bien que pole emploi.. alors pourquoi continué a payer pou...
94% 6%
Juste... que pemploi s'adresse aux "chercheurs d'emploi" de manière moins stigmatisante !!! Quand on est en situation de précarité, qui dure... Recevoir ce type de lettre met mal à l'aise. Dans un contexte de "souti...
95% 5%